40 semaines pour naître

v

12/02/2024

A toi, qui me lit, le cœur plein d’un amour naissant et le ventre rond d’un enfant à venir. Je vais te dire un secret qu’aucune femme ne devrait ignorer. Le temps n’est qu’une notion abstraite que ton enfant ignore.

 
 

Tu es à l’aube de vivre un jour sans nul autre pareil. Et déjà, le monde semble s’employer à te faire rentrer dans une case. Mais ce que j’aimerais te dire c’est de garder confiance. Tu as déjà certainement reçu une date buttoir pour la naissance à venir. Cette sorte de date limite, que les professionnels brandissent comme une vérité absolue, pour te maintenir dans le concret et dans la peur. Oublie la. La vérité c’est que le temps est relatif. Et que ces 40 semaines ne sont ni plus ni moins qu’un mythe rassurant.

 

Pourquoi ce calcul est biaisé ?

 

Le calcul du terme dit théorique se base sur un cycle lunaire (entendez cycle menstruel) de 28 jours, avec une ovulation au 14e jour. Il consiste à prendre la date du premier jour des menstrues, d’y ajouter une année, d’en retirer trois mois et d’y rajouter 7 jours. (Note : pour peu que vous viviez en Amérique, en Belgique ou en France, votre terme ne sera pas le même).

 

Or plus de 30% des femmes ont un cycle de plus de 30 jours et seulement 10% des grandes chanceuses à avoir un cycle de 28 jours ovulent au 14e jour. Vous comprenez la méprise? Chaque femme possède son propre rythme. Ce qui fait sens quand on y pense.

 

Au delà du fait qu’il est tout à fait normal et physiologique d’avoir un cycle plus long, et d’ovuler après 14 jours, cette règle me dérange car elle véhicule l’idée de norme. Or il n’est rien de plus puissant et mystérieux qu’une vie qui prend racine.

 

Dans un monde où les femmes ont perdu cette sensibilité qu’elles ont de leur corps, et les connaissances ancestrales de leur féminin sacré, on en arrive à vivre les dérives liées à la naissance. Hypermédicalisation. Déshumanisation. Infantilisation. Violence.

 

Mais toi, tu es Forte. Avec un F majuscule pour donner au mot toute sa puissance et ses nuances. Tu possèdes en toi toute la force et la puissance d’une déesse. Même si le monde veut te cacher à toi même. N’écoute pas.

Entoure toi de personnes bienveillantes, qui croient en toi. Qui connaissent ta fragilité et ta puissance. Des personnes qui seront pour toi gardiennes de ton enfantement et protègeront ta bulle comme des louves. Parce que c’est ça le secret d’une naissance. Etre dans une confiance telle, que tu pourras quitter ce monde et entrer dans ta bulle pour accueillir la vie.

 

J’aimerais te dire qu’accoucher à 37 semaines est aussi juste que d’accoucher à 42 tant que ça résonne pour ton enfant. Qu’il te faudra de la force pour ne pas laisser leurs peurs t’atteindre, par des phrases en apparence innocentes, mais qui se fraieront un chemin si tu leur laisse place.

 

Je pourrais te parler pourcentages, risques et bénéfices, mais la naissance n’est pas un bilan ni même quelque chose de quantifiable ou d’objectivable. Ton enfant sait déjà quand il naitra et comment il naitra.

Vous aimerez également…

Où donner naissance?

Où donner naissance?

Aujourd’hui j’avais à cœur de vous partager les différents espaces de naissance qui s’offrent à vous à l’approche de...